Ecoutez Radio Sputnik
    Mayotte

    Paris juge le rattachement de la Crimée à la Russie «illégal», Moscou rappelle l’occupation de Mayotte par la France

    © AFP 2019 ORNELLA LAMBERTI
    France
    URL courte
    7212811
    S'abonner

    À l’occasion du déplacement du Président ukrainien, la diplomatie française a publié sur Twitter une vidéo dénonçant l’«annexion» de la Crimée. En réagissant à cette publication, la diplomatie russe a évoqué le cas de Mayotte.

    Le Président français aurait mieux fait de discuter du cas de Mayotte avec le Président ukrainien Volodymyr Zelensky que de celui de la Crimée, a déclaré sur Twitter le ministère russe des Affaires étrangères.

    La diplomatie russe réagissait ainsi à un tweet du Quai d’Orsay qualifiant à nouveau le rattachement de la Crimée à la Russie d’«annexion».

    «Le Président français Macron aurait dû discuter avec son homologue ukrainien Zelensky de Mayotte, qui est devenue le 101e département français après un référendum en 2009 au lieu de mentionner la supposée "annexion illégale de la Crimée par la Russie".»

    Plus tôt, la diplomatie française avait publié le 17 juin, jour de la visite du chef d'État ukrainien à Paris, un message rappelant sa position sur le statut de la Crimée.

    «L'annexion de la Crimée par la Russie est illégale. La France le répète à l'occasion de la visite officielle du Président Zelensky. La communauté internationale, l'Union européenne et la France continuent à accorder une grande importance à la restauration totale de la souveraineté de l'Ukraine et de son intégrité territoriale.»

    L’appartenance de Mayotte à la France est contestée par certains pays. En novembre dernier, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a qualifié d’«illégitime» le contrôle de Paris sur les quatre îles.

    Pour rappel, l’archipel des Comores a obtenu le statut de territoire d’outre-mer après la Seconde Guerre mondiale. En août 1972, le Comité spécial de la décolonisation de l’Onu a inscrit l’archipel des Comores sur sa liste des territoires devant accéder à l’autodétermination. Un référendum a eu lieu en 1974. Plus de 90% des habitants de l’archipel ont voté pour son indépendance, mais les Français n’ont pas reconnu les résultats sous prétexte que la majorité des habitants de Mayotte ont voté contre. Néanmoins, les Comores sont devenues indépendantes et ont été admises à l’Onu.

    En 1976, la France a organisé un second référendum à Mayotte: les Mahorais ont voté pour le maintien de l’archipel au sein de la République française. L’Assemblée générale des Nations unies a considéré ce référendum «comme nul et non avenu» et a condamné la présence française à Mayotte.

    En mars 2011, Mayotte est devenue le 101e département français après un référendum organisé en mars 2009. Les autorités comoriennes revendiquent toujours la souveraineté sur Mayotte.

    Tags:
    occupation, Mayotte, Crimée, Russie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik