France
URL courte
31206
S'abonner

Le cabinet de conseil britannique Quacquarelli Symonds a dévoilé le 19 juin son classement des meilleures universités du monde. Pour la première fois depuis 2004, aucun établissement français ne figure dans le top 50 cette année.

Le classement des 1.000 meilleures universités du monde pour l’année 2020 a été rendu public le 19 juin par le cabinet de conseil britannique Quacquarelli Symonds (QS). C’est le Massachusetts Institute of Technology (MIT) qui détient la palme, tout comme l’an dernier.

Cet établissement est suivi par deux autres universités américaines, celle de Stanford et celle d'Harvard. La quatrième place est occupée par Oxford. L’an dernier, cette université britannique était cinquième.

En ce qui concerne les établissements français, leurs positions se sont affaiblies par rapport au classement pour l’année 2019. Le premier représentant français, l’Université PSL (Paris Sciences & Lettres) n’est qu’en 53e place. Il s’agit donc de la première fois depuis le lancement du classement QS en 2004 qu’aucun établissement français ne figure dans le top 50.

L’école Polytechnique qui occupe le 60e rang est deuxième parmi les universités de l’Hexagone. Elle est suivie par la Sorbonne qui est en 77e place.

Les autres universités françaises ne sont pas parvenues à se classer dans le top 100.

Parmi les dix meilleurs établissements français, d’après QS, figurent également CentraleSupélec (139e), l’École normale supérieure de Lyon (160e), Sciences Po Paris (242e), Télécom ParisTech (249e), l’École des ponts ParisTech (250e), l’Université de Paris (253e)et l’Université Paris-Sud 11 (262e).

La meilleure université russe est l’Université d'État de Moscou qui s’est hissée à la 86e place par rapport à la 90e l’an dernier.

Lire aussi:

La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
Cybersécurité: les données de chômeurs volées, enquête en cours à Pôle Emploi
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Tags:
Université Stanford, Massachusetts Institute of Technology (MIT), Oxford, Sciences Po, Harvard, Sorbonne, université, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook