France
URL courte
9234
S'abonner

Sorti de son contexte, un tweet posté en juillet 2013 par Christophe Castaner, alors député-maire, a soudainement été doté d’une nouvelle vie sur la Toile, provoquant toute une vague de commentaires.

Un tweet posté par Christophe Castaner en 2013, alors qu’il occupait la place de député-maire de Forcalquier, a bénéficié d’une nouvelle vie sur Twitter, où il a été repris et a provoqué une vague de commentaires au cours de ces derniers jours.

​Or, si on procède à une vérification des faits, on constatera que, le jour même où ce tweet employant le célèbre «Non mais allô quoi» de Nabilla a été rédigé par Christophe Cataner, Pôle emploi s’était félicité d’être le «site préféré des Français», y compris sur les réseaux sociaux.

​Dans leurs réactions, les utilisateurs du réseau social, dont certains n’ont pas fait attention à la date de parution du tweet en question et ne connaissaient pas le contexte, ont noté que l’organisme évoqué par Castaner ne les avait pas aidés à résoudre leurs problèmes d’emploi et ont même trouvé le tweet outrageant, considérant qu'il se moquait des personnes au chômage.

​D’autres ont précisé qu’ils avaient d’abord cru qu’il s’agissait d’un tweet parodique, refusant de croire que cela puisse être écrit sérieusement:

​Certains internautes se sont d’ailleurs souvenus du conseil donné par le Président de la République à un jeune chômeur dans les jardins de l’Élysée, rappelant à M.Castaner qu’il suffisait de traverser la rue pour trouver un emploi.

 

 

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
chômage, Twitter, Pôle emploi, France, Christophe Castaner
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook