Ecoutez Radio Sputnik
    Voiture de police française

    Les bagarres entre bandes rivales dans le collimateur de la ville de Paris

    © AP Photo / Christophe Ena
    France
    URL courte
    831
    S'abonner

    Un bilan alarmant faisant état d’au moins 225 affrontements entre bandes rivales depuis 2016 à Paris oblige les autorités à mettre en œuvre une nouvelle stratégie pour faire baisser le nombre de rixes qui impliquent majoritairement des mineurs.

    La mairie de Paris a présenté jeudi 20 juin une «stratégie de prévention des rixes» pour faire baisser le nombre d’affrontements entre bandes de jeunes rivales, écrit Le Monde.

    Selon les chiffres des équipes municipales, au moins 225 bagarres ont été recensées depuis 2016, soit une tous les cinq ou six jours. Certaines des altercations ont des conséquences graves puisque huit personnes ont déjà été tuées. Les dispositifs déjà mis en œuvres par les autorités de la ville ont permis d’identifier 162 personnes impliquées dans des rixes, dont 91% étaient des mineurs.

    Pour sensibiliser les jeunes, souvent entraînés par l’effet de groupe, la nouvelle stratégie repose avant tout sur la compréhension des raisons qui les poussent à s’affronter. Le plan prévoit également la prise en compte du rôle majeur des réseaux sociaux qui permettent aux jeunes de s’organiser en vue de futurs affrontements.

    «Une présence "positive " sur la voie publique dans les quartiers particulièrement concernés» est également prévue par la mairie, précise le quotidien qui évoque «différentes mesures» visant à prévenir les rixes futures.

    Le quotidien rappelle que ce défi a une dimension nationale et a été mentionné dans le récent discours de politique générale d’Édouard Philippe. Ce dernier a chargé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner de présenter un plan national de lutte contre les rixes.

    Tags:
    Édouard Philippe, Christophe Castaner, Mairie de Paris, Paris, bagarre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik