France
URL courte
19128
S'abonner

Les habitants de l’agglomération lyonnaise sont privés de 1.200 vélos en libre-service du réseau Vélo’v, soit presque un tiers de la flotte, endommagés par des bandes de jeunes délinquants âgés entre 12 et 15 ans, relate le Point. Les actes de vandalisme durent depuis le mois d’avril.

Les vélos en libre-service du réseau Vélo’v à Lyon sont affectés par les dommages causés par des bandes de jeunes, a indiqué le Point. Les délinquants s’en prennent depuis le mois d’avril à ces installations.

A force d’être frappés à coups de pied, de nombreux vélos rouges sont devenus inutilisables. Au début de cette vague de vandalisme, l’exploitant JCDecaux remettait en état et remplaçait les vélos abîmés.

«Ils sont âgés de 12, 13, 14, 15 ans au maximum», précise Pascal Chopin, directeur régional de JCDecaux, et ils «agissent en plein jour, à visage découvert, à la sortie des collèges et avec une violence inouïe».

​Des enseignants ont reconnu leurs élèves parmi les jeunes: «Ils étaient dans nos classes il y a quelques années et nous n’avons pas réussi à les dissuader. C’est un échec éducatif qui nous consterne», a confié un enseignant à l’hebdomadaire.

Pascal Chopin a mentionné que des actes de délinquance avaient été également commis au début des années 2010, mais que ceux-ci étaient réalisés par des jeunes qui «n’avaient pas d’abonnements et arrachaient un vélo pour rentrer chez eux. Aujourd’hui, on est vraiment dans la violence gratuite».

Bien que JCDecaux ait fermé les premières stations dégradées dans le 7e arrondissement lyonnais et à Villeurbanne, il décompte actuellement 20 arrachages par jour.

Au total, presqu’un tiers de la flotte de l’agglomération lyonnaise a déjà été détruite par les délinquants, soit 1.200 vélos sur les 4.000 mis à disposition. La vitesse des dégradations ne permet pas à JCDecaux de remplacer les bicycles au même rythme, est-il précisé.

Les 80.000 abonnés et utilisateurs de ce service public, qui se trouvent souvent dans la difficulté de se servir d’un vélo en bon état, pourront profiter bientôt des anciens vélos qui seront réintroduits dans la flotte à partir du 24 juin, a souligné le groupe ayant déjà perdu des centaines de milliers d’euros sur ces opérations.

La surveillance des stations sera réalisée par les polices municipales de Lyon et de Villeurbanne mises à contribution.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
service public, collège, jeunes, délinquance, vandalisme, vélo, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook