Ecoutez Radio Sputnik
    Montpellier

    Un piéton «projeté au sol» par un fourgon de police à Montpellier témoigne

    © Sputnik . Grigori Sysoïev
    France
    URL courte
    6026
    S'abonner

    La Fête de la musique, s’est avérée traumatisante pour ce piéton. Venu assister à un concert dans le centre-ville de Montpellier, il a été heurté par une voiture de la police municipale et «projeté au sol», un incident que n’a pas, à l’heure actuelle, confirmé la police. Interviewé par France Info, l’homme témoigne.

    Un incident a eu lieu à Montpellier, non confirmé par la police municipale mais décrit par plusieurs témoins: un piéton, venu assister à un concert donné à l’occasion de la Fête de la musique, a été percuté par un fourgon de police. L’homme, qui comptait porter plainte lundi, a raconté ce qu’il s’était passé à France Info.

    Ce qu’il s’est passé

    Il se trouvait dans le centre-ville de Montpellier avec ses amis lorsque trois véhicules de police ont traversé la foule, sirène allumée. Quand la foule s’est fendue pour les laisser passer, il s’est retrouvé en première ligne.

    «J'ai réussi à éviter les deux premiers véhicules en repoussant la foule derrière moi, mais le troisième a fait un coup d'accélération, c'était un fourgon, je n'ai pas pu l'éviter et j'ai été emporté par le rétroviseur et je me suis retrouvé projeté au sol. J'ai eu très peur», a raconté le piéton, qui a souhaité garder l’anonymat.

    Le fourgon a accéléré pour rattraper les deux premières voitures, sans pour autant rouler trop vite, mais il était impossible de l'éviter: «Moi je dirais qu'elles sont passées rapidement, étant donné la densité des personnes sur place. On va dire qu'elles roulaient au pas mais sans marquer d'arrêt», a-t-il estimé.

    «Je me suis relevé tout de suite parce que j'ai vraiment eu peur de me faire rouler dessus. Puis, sous le choc, je me suis assis. Des médecins dans le public m'ont dit de m'allonger par précaution, pour éviter les complications.»

    L’avis des forces de sécurité

    Tandis que les services de Montpellier Métropole ont reconnu être au courant de l’incident, le directeur de la Sécurité et de la Tranquillité publique de Montpellier, Jean-Pierre Vialay, a insisté sur le fait que rien de ce genre ne figurait dans le rapport de ses agents et que les caméras de vidéosurveillance ne confirmaient pas les témoignages.

    L’homme a été transféré à l'hôpital La Peyronie et s’est vu prescrire un arrêt de travail de sept jours ainsi que trois jours d'interruption temporaire de travail (ITT).

    «Aujourd'hui j'arrive à marcher, mais hier je ne pouvais pas du tout. J'ai de grosses douleurs au niveau des côtes», affirme-t-il.

    Tags:
    témoignage, véhicule, forces de l'ordre, Fête de la musique, police, France, Montpellier
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik