Ecoutez Radio Sputnik
     la mosquée du quartier de Pontanézen, à Brest.

    L'homme ayant ouvert le feu devant la mosquée de Brest se serait suicidé

    © AFP 2019 FRED TANNEAU
    France
    URL courte
    91817
    S'abonner

    L’homme qui avait blessé par balle un imam et un de ses proches devant la mosquée Sunna, à Brest, se serait donné la mort, annonce France Télévisions, se référant aux propos d'une source policière.

    Des policiers ont retrouvé le corps de l’homme qui se serait suicidé après avoir tiré cette après-midi des coups de feu devant la mosquée Sunna de Pontanézen, à Brest, blessant l’imam Rachid el-Jay et un de ses proches.

    Selon France Télévisions, qui cite une source au sein de la police, le corps a été retrouvé près de la voiture avec laquelle l’individu avait pris la fuite.

    Le groupe audiovisuel français de service public précise que l'homme a été identifié, mais que ses motivations restent pour l'heure inconnues.

    Par la suite, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a confirmé sur son compte Twitter la mort du tireur présumé.

    Rappelons que l’homme en question est arrivé vers 16 heures devant la mosquée, est sorti de sa voiture pour s’entretenir, selon des témoins, avec un autre individu après quoi il a tiré six ou sept coups de feu. Lors de cet épisode, l’imam et un de ses proches ont été blessé aux jambes. Leur pronostic vital n’est pas engagé.

    La totalité des effectifs de police de Brest a été mobilisée pour retrouver l’individu qui a pris la fuite. Christophe Castaner, a annoncé sur son compte Twitter avoir demandé «aux préfets de renforcer la surveillance des lieux de culte du pays».

    Tags:
    Brest (France), mosquée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik