France
URL courte
719
S'abonner

Le 30 juin, un alpiniste est décédé après avoir chuté du pic Coolidge dans le massif des Écrins (Hautes-Alpes). Selon les secouristes, il est tombé sur 800 mètres.

L’accident s’est produit dimanche 30 juin au matin, dans les Hautes-Alpes. D’après les secours, l’homme, âgé d'une soixantaine d'années, est décédé après avoir chuté de 800 mètres. Les causes de cette chute restent encore inconnues.

L’alpiniste évoluait seul sur ce pic de 3.775 mètres d'altitude, situé sur la commune de Vallouise, dans le massif des Écrins.

Les secouristes du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Briançon n’ont pu que constater son décès.

Ils ont été alertés par un guide qui a assisté à la scène depuis une arête en contrebas.

Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Gap pour déterminer les causes de la mort. Elle a été confiée au PGHM de Briançon, l’alpiniste n’ayant quant à lui toujours pas été identifié.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
La source du nouveau coronavirus pourrait se trouver hors de Chine
Tags:
France, Hautes-Alpes, mortel, décès, accident mortel, accident, montagnes, chute, alpinisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook