Ecoutez Radio Sputnik
    Centrale nucléaire de Civaux

    EDF pourrait arrêter certains réacteurs nucléaires en raison de la canicule

    CC BY 2.0 / JOLIVET Daniel / Civaux (Vienne)
    France
    URL courte
    La canicule en France en 2019 (33)
    19912
    S'abonner

    Bien que le pic de canicule semble être passé en Europe, ses conséquences pourraient entraîner la fermeture temporaire de centrales nucléaires françaises qui fournissent les deux tiers de l'électricité du pays, selon le Journal du dimanche.

    La société Électricité de France (EDF) pourrait être contrainte provisoirement d’arrêter certains de ses 58 réacteurs nucléaires qui manquent d’eau de refroidissement en raison des pluies insuffisantes et des températures allant de 35 à 40 degrés Celsius, a annoncé ce lundi 1er juillet le Journal du dimanche.

    Le problème concerne notamment la centrale de Civaux, située à 35 km de Poitiers. Ses deux réacteurs de 1.450 MW sont refroidis par les eaux de la Vienne. Le niveau de cette rivière est actuellement proche de son plus bas historique, note le média.

    L'alerte a été donnée dès le début du mois de juin en Lorraine où le lac de Pierre-Percée, l'une des principales retenues qui permettent de réguler les cours de la Moselle et de la Meuse, n'était rempli qu'aux deux tiers de ses capacités début juin. Or ces deux rivières desservent les centrales nucléaires de Cattenom et de Chooz qui comptent au total six réacteurs.

    L’avertissement d’EDF intervient après que le mercure a atteint vendredi 28 juin un record de 45,9°C dans le village de Gallargues-le-Montueux, près de Montpellier. Des températures record ont également été enregistrées dans d’autres villes du Gard, et à Carpentras, dans le Vaucluse, où les températures ont atteint 44,3°C. La canicule a causé la mort d’au moins quatre personnes dans le Haut-Rhin, dans le Vaucluse et en Ille-et-Vilaine.

    Lors de l’été 2018, la vague de chaleur avait conduit EDF à arrêter trois réacteurs nucléaires dans l’est de la France – ceux du Bugey, près de la frontière suisse, de Saint-Alban, sur le bord du Rhône à 50 km en aval de Lyon, ainsi que de Fessenheim, non loin de la frontière allemande.

    Dossier:
    La canicule en France en 2019 (33)
    Tags:
    Journal du dimanche (JDD), centrale nucléaire, EDF, France, canicule
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik