Ecoutez Radio Sputnik
    Groenland

    Deux ans après la défaillance d’un A380 d’Air France, son moteur retrouvé sous les glaces du Groenland – images

    CC0 / Lurens
    France
    URL courte
    91011
    S'abonner

    En septembre 2017, le moteur d’un A380 d’Air France qui reliait Paris à Los Angeles a explosé en plein vol et a conduit à un atterrissage d’urgence au Canada. Deux ans plus tard, le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) l’a découvert au Groenland, enterré à plus de quatre mètres sous la glace.

    Le moteur de l’A380 d’Air France dont l’explosion avait conduit le 30 septembre 2017 à un atterrissage d’urgence au Canada a été découvert dans une crevasse au Groenland par le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA). L’avion, avec 24 membres d'équipage à son bord, transportait 496 passagers, ce vol AF066 reliant Paris à Los Angeles.

    Les recherches au Groenland ont été menées pendant 13 semaines dans des conditions météorologiques extrêmes par le GEUS, l'Institut de géologie du Danemark et du Groenland, de concert avec l'Onera, le laboratoire aérospatial français, selon un communiqué publié sur le site du GEUS.

    Ce moteur pesant environ 150 kg se trouvait dans une crevasse sous près de 4 mètres de neige et de glace, toutes les crevasses étant également «recouvertes de neige, les rendant invisibles à la recherche», selon le communiqué du GEUS. Elles ont été détectées grâce à un robot et à un radar. L'extraction du moteur a duré deux jours. Une équipe de spécialistes a creusé et fait fondre la glace à l'aide de pelles, de scies et de radiateurs.

    La pièce retrouvée sera envoyée pour un examen aux États-Unis, lequel sera effectué «sous la supervision du BEA».

    Bien que tous les passagers et les membres d’équipage soient sortis sains et saufs de l’accident, il a marqué le grand public et les spécialistes aéronautiques, indique Le Parisien. Et de préciser que, en plus du moteur qui a explosé, la gigantesque turbine à laquelle il était relié a également disparu dans les airs, causant des dégâts sur la carlingue.

    Tags:
    glace, Air France, Airbus A380-800, Airbus, moteur, panne, Groenland, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik