France
URL courte
398
S'abonner

Vaimalama Chaves a confié qu’elle souhaitait obtenir une licence en sciences politiques pour pouvoir à l’avenir être élue à la fonction de présidente de la Polynésie française.

Vaimalama Chaves, élue Miss France 2019, a fait part de son intention de devenir «un jour» présidente de la Polynésie française, relatent les médias locaux.

«Pour être honnête, j’envisage l'année prochaine de reprendre mes études et éventuellement de faire une licence de sciences politiques pour devenir présidente de la Polynésie française un jour», a déclaré Mme Chaves, dans une interview pour Télé Loisirs.

Interrogée à propos de son éventuelle «première décision» présidentielle, la Tahitienne s’est déclarée déterminée à œuvrer pour le passage du franc Pacifique à l’euro:

«Nous sommes totalement dépendant des importations. Pour améliorer ça, je voudrais travailler avec la Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna pour passer du franc Pacifique à l'euro pour augmenter le pouvoir d'achat de tous les touristes et faire éclater la bulle spéculative qui fait monter de manière superficielle les prix en Polynésie » a-t-elle expliqué.

La Polynésie française est composée de cinq archipels regroupant 118 îles, dont 76 sont habitées. Elle recense une population totale de 280.000 personnes. Son président actuel est Édouard Fritch, lequel occupe cette fonction depuis 2014.

Vaimalama Chaves a refusé de se présenter à Miss Univers

Fin juin, Vaimalama Chaves, élue Miss France 2019, avait annoncé ne pas vouloir participer à Miss Univers et Miss Monde, comme il est coutume de le faire. La raison avancée par la Miss est qu’elle ne voudrait pour rien au monde manquer la préparation des candidates qui se fera pour l’édition 2020 à Tahiti, sa terre natale.

L’Hexagone sera tout de même représenté aux concours internationaux par les deux dauphines 2019, Lauralyne Demesmay et Ophély Mézino.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
La «cotte BAC» ne pourra plus être portée par les policiers qui n’en font pas partie, a ordonné la préfecture
Tags:
présidence, Miss Monde, Miss Univers, France, Édouard Fritch, Polynésie française, Vaimalama Chaves
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook