France
URL courte
1813
S'abonner

Un TGV a percuté une voiturette sur un passage à niveau le 2 juillet. Le véhicule a été coupé en deux mais, par miracle, la conductrice n’a reçu que quelques fractures.

Une voiturette a été littéralement coupée en deux par un TGV le 2 juillet au soir à un passage à niveau en Ille-et-Vilaine, à environ 30 kilomètres au sud de Rennes, relatent des médias locaux. La conductrice n’a reçu que quelques fractures. Elle est restée assise dans ce qu’il restait du véhicule. À bord du train, aucun des 320 passagers n'a été blessé, précise France Info.

​Le TGV s’est arrêté près de 500 mètres après la collision. Toute la partie avant de la voiturette a été emportée par le train. Des débris du véhicule se sont dispersés le long de la voie ferrée, sur une cinquantaine de mètres.

​«Un miracle»

Un autre train a été acheminé sur place pour prendre en charge les 320 usagers afin de les emmener jusqu’à leur destination. L’enquête devra déterminer pourquoi la conductrice de cette voiturette s’était retrouvée au passage à niveau à ce moment-là.

«Quand on voit l'état de la voiture, cela s'est joué à quelques secondes, c'est un miracle», a indiqué la direction de la communication régionale de la SNCF.

Lire aussi:

«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
Camélia Jordana intervient et perturbe un contrôle de police en plein Paris
Tags:
France, chemin de fer, automobile, collision, TGV
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook