France
URL courte
468104
S'abonner

La forte hausse enregistrée le mois dernier, c’est du passé. En juillet, la cote de confiance d'Emmanuel Macron et celle d’Édouard Philippe se stabilise, signalent deux sondages, Elabe et Harris Interactive ce jeudi 4 juillet.

Après une forte hausse en juin dernier, la cote de confiance du Président et celle du Premier ministre français s’est stabilisée en juillet, selon les deux sondages, Elabe et Harris Interactive, auxquels se réfère l’AFP.

Avec 31% (-1) des Français qui lui font confiance pour affronter les problèmes du pays, selon Elabe, le chef de l'État perd notamment le gain qu'il avait enregistré en juin auprès des retraités (-11). 64% (+1) des personnes interrogées ne lui font pas confiance.

Emmanuel Macron avait progressé de 5 points le mois dernier dans un baromètre pour Les Echos et Radio Classique.

La plupart des sondages de juin le créditaient d'une hausse de 3 à 6 points, au lendemain des élections européennes du 26 mai.

Pour Harris Interactive, Emmanuel Macron est stable ce mois-ci avec 40% d'opinions positives sur son action, après un gain de 2 points le mois dernier dans un baromètre pour LCI.
Le chef de l'État gagne en revanche 10 points dans cette enquête auprès des 65 ans et plus, et 7 auprès des sympathisants Les Républicains.

Coup d'arrêt également pour Édouard Philippe, stable chez Elabe avec 30% (=) d'avis favorables et 60% (-1) des Français interrogés qui ne lui font pas confiance pour diriger le gouvernement.

Selon Harris Interactive, le Premier ministre perd 2 points à 39%, après un gain de 5 points le mois dernier. Il progresse également auprès des retraités (+6) et des proches de LR (+4).

Enquête Elabe réalisée en ligne les 2 et 3 juillet auprès de 1.009 personnes de 18 ans et plus selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points. Enquête Harris Interactive, en ligne du 25 au 27 juin auprès de 894 personnes, selon la même méthode.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Voiture de police incendiée à Mulhouse: la motivation des délinquants se dessine
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
«Un tramway du diable» ôte la neige des rails en Russie - vidéo
Tags:
cote de confiance, sondages, France, Edouard Philippe, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook