France
URL courte
1174
S'abonner

Égratigné par Nicolas Sarkozy dans son livre, le chef du MoDem, François Bayrou, a répondu à ce dernier en citant Jacques Chirac et en pointant du doigt son manque de courage.

Le chef du MoDem, François Bayrou, a répliqué à Nicolas Sarkozy qui l'a égratigné dans son livre «Passions», en estimant qu'il n'était «pas très courageux» et en citant une phrase peu amène attribuée à l'ex-Président Jacques Chirac à l'encontre de son successeur.

«L'actualité ces derniers jours dans les journaux est pleine des attaques, des critiques méprisantes de Nicolas Sarkozy à l'égard de tous ceux qui, un jour ou l'autre, se sont affrontés à lui, et j'en ai été. Donc tout ça est négligeable», a affirmé M. Bayrou.

«Mais il y a une chose qui me frappe, c'est qu'il se sert toujours, à propos de tous ses rivaux, de la même méthode: il fait parler des gens qui ne sont plus là», a-t-il affirmé, estimant que «ce n'est pas très courageux».

M. Bayrou a rappelé qu'il avait écrit un livre sur Nicolas Sarkozy intitulé «abus de pouvoir» dans lequel «je ne crois pas me souvenir que je me réfugiais sur des déclarations de gens qui n'étaient plus là».

En réponse, M. Bayrou a cité une phrase attribuée à Jacques Chirac. «Vous vous souvenez des mots de Jacques Chirac, il a dit, en particulier: “Il faut l'écraser, mais prendre soin de lui marcher dessus du pied gauche, ça porte bonheur”. On ne sait pas si vous voyez à quoi fait allusion», a-t-il ajouté avec ironie.

Dans son livre, Nicolas Sarkozy fait référence à l'animosité de Simone Veil envers François Bayrou. «Aux yeux de l'ancienne ministre, le centriste personnifiait “les trahisons successives”. Dès qu'il s'agissait de lui, Simone Veil se livrait sans retenue, racontait mille anecdotes illustrant son propos, concluant invariablement par: “Et en plus, il se dit chrétien”. Le tout conclu dans un immense éclat de rire pour signifier l'étendue de son mépris à l'endroit de l'intéressé», assure l'ex-chef de l'État de droite.

Comme l'indique l'AFP, le récit autobiographique de Nicolas Sarkozy, sorti le 27 juin, «Passions», se classe en tête des ventes de livres tous genres confondus, selon le classement de l'institut GfK.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Un sanglier domestiqué venu à la rencontre de chasseurs abattu à bout portant – images choc
Tags:
Simone Veil, Jacques Chirac, François Bayrou, Nicolas Sarkozy, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook