Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Marie Le Pen

    Jean-Marie Le Pen fait appel à l'État pour récupérer les 4,5 millions d'euros prêtés à sa fille

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    15217
    S'abonner

    Jean-Marie Le Pen a saisi l’État en vue de se faire rembourser les 4,5 millions d'euros prêtés à sa fille pour qu’elle finance sa campagne présidentielle de 2017 et qui n’ont toujours pas été rendus, selon le JDD.

    Jean-Marie Le Pen a fait appel à l'État concernant la somme prêtée à sa fille pour la présidentielle de 2017, a révélé le Journal du Dimanche.

    Le prêt en question s’élève à 6 millions d’euros, dont 1,5 ont déjà été remboursés. Les 4,5 millions restants se font toujours attendre. En 2016, la chef du Rassemblement national s’était adressée au micro-parti de Jean-Marie Le Pen, Cotelec, pour financer sa campagne présidentielle. Le prêt est arrivé à échéance il y a plusieurs mois.

    L'ancien leader du Front national demande ainsi auprès du ministère de l'Intérieur que l’État prélève la somme sur les 5,1 millions d'euros d'aides publiques que touche annuellement le RN. Il est à ce jour dans l’attente de la réponse, a indiqué le JDD.

    Le Rassemblement national a affirmé pour sa part que Marine Le Pen avait signé la cession de créances en début d'année. Un geste qui ne semble pas avoir été facile.

    «Marine a été obligée de signer sinon Jean-Marie Le Pen aurait intenté une procédure pour recouvrement de créance », a ainsi fait savoir un proche du fondateur du Front national.

    Tags:
    Présidentielle française 2017, argent, prêt, Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik