France
URL courte
81412
S'abonner

Encore un policier français a mis fin à ses jours. D’après la presse, les faits tragiques se sont déroulés le 8 juillet vers 14h30 sur le parking du commissariat d’Annecy.

Le 8 juillet, en début d’après-midi, un policier d’une quarantaine d’années s’est suicidé à l’intérieur de son véhicule personnel garé sur le parking du commissariat d’Annecy en se servant de son arme de service, informe Le Dauphiné libéré.

Une cellule médico-psychologique a été mise en place au commissariat, a appris l’AFP auprès de la préfecture. Le procureur de la République d'Annecy et le directeur adjoint de la Sécurité publique étaient sur les lieux.

Suicides dans la police

À en croire les chiffres fournis par l’AFP à la fin du mois de juin, le nombre de policiers s’étant donné la mort depuis le début de l’année en cours dépasse d’ores et déjà celui enregistré en 2018. Ainsi, le 30 juin, l’agence en décomptait 36.

D’après les chiffres fournis par le ministère de l’Intérieur, en 2018, 35 policiers se sont suicidés en France. Le nombre de gendarmes s’étant donné la mort est de 33.

Face aux suicides de policiers en France, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a installé fin avril une «cellule alerte prévention suicide» pour «briser le silence».

Lire aussi:

Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Pourquoi l’Iran ne réagit-il pas face aux attaques attribuées à Israël?
Jeune gendarme tuée par un récidiviste: «on demande à pouvoir ouvrir le feu en cas de refus d’obtempérer»
Tags:
Annecy, police, suicide, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook