Ecoutez Radio Sputnik
    Un lion (image d'illustration)

    «Ça valait le coup de le tuer pour cette photo»: des gérants d’un Super U fustigés pour leur safari-chasse

    CC0 / DaFranzos
    France
    URL courte
    43694
    S'abonner

    Les clichés des parties de chasse réussies de la famille Alboud, propriétaire du Super U de l’Arbresle dans le Rhône, ont provoqué une vive réaction sur les réseaux sociaux, fustigées par des associations et des journalistes. Suite à l’indignation publique, les gérants concernés quittent l’entreprise, a déclaré le Super U dans un communiqué.

    La famille Alboud, propriétaire du Super U de l'Arbresle dans le Rhône, a été prise en photo posant près d’animaux abattus lors d’un safari en Afrique. Sur plusieurs photos diffusées sur les réseaux sociaux, il est possible de distinguer la directrice des ressources humaines de l’enseigne dans la région, Martine Alboud, ainsi que des membres de sa famille, souriant à côté de leurs trophées, des animaux sauvages tués dont un lion, un léopard, un hippopotame et d’autres bêtes.

    Cette tuerie d’animaux dont certains sont en voie de disparition par les gérants de ce magasin de l’enseigne a été fortement fustigée sur les réseaux sociaux. Les internautes se sont référés à la déclaration de Super U dont les magasins se sont engagés «pour une nouvelle approche de l’agriculture plus respectueuse des animaux».

    Des organisations militant en faveur de la nature et des animaux ont fermement réagi à cette partie de chasse. Le Parti animaliste l’a qualifié de «sixième extinction de masse».

    Outre l’expression de son indignation, l’association Chapter Animals a demandé la démission immédiate de la famille Alboud dont les actes allaient à l’encontre des convictions de l’entreprise.

    Le journaliste et animateur de télévision Julien Courbet a publié un tweet ironique en appelant les internautes à partager ces photos afin de rendre cette famille célèbre.

    ​L’association pour la défense et la protection des animaux en France 30 millions d’amis a également exprimé son indignation concernant la chasse effectuée par les gérants du magasin Super U.

    ​De nombreux internautes ont appelé à boycotter le supermarché.

    ​Après ces réactions, la Coopérative U de l'Arbresle a affirmé «se désolidariser fermement de ses pratiques» si «ces images relèvent d’activités personnelles en dehors de la sphère professionnelles».

    ​Peu après, l’enseigne a reconnu cette «émotion légitime» ainsi que les clichés qui ont pu choquer «certains internautes et les collaborateurs de U Enseigne» et déclaré que les gérants quittaient l’entreprise, parce que «ces publications sont en opposition avec les valeurs défendues par la coopérative U Enseigne», est-il indiqué dans un communiqué publié sur Facebook.

    Tags:
    communiqué, réseaux sociaux, internautes, photo, animaux, chasse, trophée, safari, Rhône
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik