France
URL courte
Enquêtes journalistiques sur les frais de François de Rugy (29)
40129
S'abonner

Dans le contexte des dîners contestés, Édouard Philippe s'est entretenu avec François de Rugy. Ne comptant pas démissionner, ce premier s’est dit prêt à rembourser ses frais de réception, a appris l'AFP auprès de Matignon.

Arrivé à Matignon après avoir écourté une visite dans les Deux-Sèvres pour retourner en urgence à Paris, François de Rugy a eu une entrevue avec le Premier ministre. Après celle-ci, il a annoncé qu'il ne voulait laisser «aucun doute» et, «si la moindre ambiguïté subsistait à l'issue du travail de vérification, il s'engage à rembourser chaque euro contesté» des frais engagés pour des dîners ou pour des travaux dans son logement de fonction, a indiqué Matignon à l'AFP, jeudi 11 juillet.

MM.de Rugy et Philippe sont ainsi «convenus ensemble de la nécessité de répondre à toutes les questions que se posent légitimement les Français», précise Matignon. Le ministre de la Transition écologique, qui reste à son poste, «a conscience de l'émotion légitime de nos concitoyens face à la polémique et ne veut laisser perdurer aucun doute», ajoute-t-on de même source.

Édouard Philippe a demandé au secrétariat général du gouvernement de diligenter «une inspection» afin de vérifier que les travaux entrepris dans le logement de fonction ministériel de François de Rugy se conformaient au «respect des règles» et «au principe d'exemplarité», a annoncé Matignon.

François de Rugy a organisé au minimum une dizaine de dîners luxueux «aux frais de la République» entre 2017 et 2018, lorsque l’actuel ministre était président de l’Assemblée nationale, a affirmé Mediapart dans une enquête publiée le 10 juillet. Interrogé au micro de France Inter, le ministre de la Transition écologique a qualifié l’article de Mediapart de «grotesque» et de «pamphlétaire», affirmant que ces dîners étaient professionnels.

Dossier:
Enquêtes journalistiques sur les frais de François de Rugy (29)

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
remboursement, frais, dîner, rencontre, négociations, Edouard Philippe, François de Rugy
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook