Ecoutez Radio Sputnik
    Le Panthéon (Paris)

    Le Panthéon évacué après avoir été envahi par des «Gilets noirs» – images

    CC BY 2.0 / Jean-Pierre Dalbéra / Le Panthéon (Paris)
    France
    URL courte
    271735
    S'abonner

    Plusieurs dizaines de sans-papiers appartenant au collectif des «Gilets noirs» ont envahi le Panthéon et réclament des «papiers et des logements pour tous», ainsi qu’une rencontre avec Édouard Philippe. La police a ensuite procédé à l'évacuation du bâtiment.

    Des dizaines de sans-papiers se réclamant du collectif des «Gilets noirs» occupent ce vendredi 12 juillet le Panthéon à Paris.

    Ils demandent une rencontre avec le Premier ministre Édouard Philippe, rapportent les médias locaux.

    Rassemblés devant la statue de la Convention nationale, les manifestants réclament la reconnaissance de leurs droits, mais surtout des papiers et des logements. Ils promettent de rester en place tant qu’ils n’auront pas été reçus par le chef du gouvernement.

    «On est des sans-papiers, des sans-voix, des sans-visages pour la République française. On vient sur la tombe de vos grands hommes pour dénoncer vos profanations», lance le collectif dans un communiqué.

    Les «Gilets noirs» affirment ne plus vouloir négocier avec le ministère de l’Intérieur «et ses préfectures», mais directement avec Matignon. La police est présente sur les lieux. Des renforts sont déployés aux alentours du monument, indiquent les médias.

    La police a par la suite procédé à l'évacuation du bâtiment, qui s'est déroulée dans le calme, selon des témoins oculaires.

    L’opération n’est pas une première

    Mi-juin, environ trois cents sans-papiers se revendiquant des «Gilets noirs» avaient envahi le siège du groupe de restauration collective Elior situé dans la tour Egée, à La Défense, en signe de protestation contre son «business» mené avec des sans-papiers «non déclarés».

    En mai, des sans-papiers avaient occupé le terminal 2F de l’aéroport de Roissy pour dénoncer «la collaboration d’Air France» dans les expulsions.

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Tags:
    sans-papiers, évacuation, gilets noirs, Paris, Le Panthéon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik