Ecoutez Radio Sputnik
    Earth

    Des auteurs de science-fiction et des futurologues travailleront pour le ministère des Armées

    CC0 / Noupload
    France
    URL courte
    13819

    La nouvelle cellule du ministère des Armées, surnommée la «Red Team» et composée d’auteurs de science-fiction et de futurologues, aura pour mission de proposer des «scénarios de disruption» pour anticiper l’arrivée des technologies de demain et leurs conséquences en matière de stratégie de défense.

    Dans un document intitulé «Imaginer au-delà», présenté par l’Agence de l’innovation de Défense (AID), le ministère des Armées a annoncé la création d’une cellule composée d’auteurs de science-fiction et de futurologues qui devront prévenir les «ruptures technologiques à venir» pour déterminer «la nature et la forme des menaces futures».

    Cette nouvelle cellule, créée par l’AID et la DGRIS (Direction générale des relations internationales et de la stratégie), a été baptisée «Red Team». Elle sera composée de quatre à cinq personnes.

    «L'objectif est d'orienter les efforts d’innovation en imaginant et en réfléchissant à des solutions permettant de se doter de capacités disruptives ou de s’en prémunir», souligne le ministère des Armées.

    Il s’agira donc d’apporter une réflexion sur les «conséquences stratégiques de l’arrivée de technologies disruptives» et de définir les «usages asymétriques possibles des technologies par des éléments malveillants étatiques ou non étatiques».

    Il est à noter que l’existence de cette nouvelle cellule sera publique. Toutefois, ses travaux seront confidentiels, «compte tenu de leur sensibilité et pour se prémunir d’inspirer de potentiels adversaires», indique le ministère des Armées.

    La création d’un commandement militaire de l’espace

    Emmanuel Macron a révélé, samedi 13 juillet, lors de son discours dans les jardins de l'Hôtel de Brienne la veille de la fête nationale du 14-Juillet, son intention de créer un commandement militaire de l'espace dès septembre prochain. D’après lui, il deviendra à terme «l'armée de l'air et de l'espace».

    Le chef de l’État a souligné que cela garantirait à la France une meilleure protection de ses satellites, «y compris de manière active».

    Lire aussi:

    La diplomatie polonaise assure avoir trouvé le moyen d’«effrayer la Russie»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    Macron appelle les Français à se «réconcilier» et dénonce «l'esprit de résignation»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik