Ecoutez Radio Sputnik
    des policiers aux Champs-Elysées

    Demi-finales de la CAN: le dispositif policier renforcé dans toute la France

    © Sputnik . Julien Mattias
    France
    URL courte
    4410
    S'abonner

    Comme l’Algérie et la Tunisie rencontrent le Nigeria et le Sénégal en demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) ce dimanche soir, les forces de l’ordre ont été renforcées dans plusieurs grandes villes françaises dont Paris, Lyon et Marseille.

    D’importants dispositifs de sécurité ont été mis en place en France avant les matchs de demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations qui opposeront ce dimanche soir les équipes du Sénégal et de la Tunisie (18 heures) ainsi que de l’Algérie et du Nigeria (21 heures). Les mesures sont nécessaires pour éviter la répétions des incidents impliquant des fans algériens qui ont émaillé la victoire de leur équipe ce jeudi 11 juillet.

    À Paris, où 2500 policiers de la préfecture ont été mobilisés la veille des festivités du 14 juillet, ce dispositif sera maintenu le reste du week-end.

    La préfecture de Lyon a aussi renforcé son dispositif policier avec 300 fonctionnaires supplémentaires dans le centre et l’est lyonnais où des dégradations avaient eu lieu cette semaine. Il est à noter que le coup de sifflet final de la rencontre Algérie-Nigeria doit avoir lieu en plein feu d’artifice à Lyon.

    À Marseille, 350 membres des forces de l’ordre sont déployés pour contrer l'éventuel afflux de supporters algériens.

    La préfecture de la Drôme, où 800 sapeurs-pompiers et 400 policiers et gendarmes sont mobilisés pour le week-end du 14 juillet, a également mis en garde les supporters de l'équipe d'Algérie contre «les débordements qui pourraient conduire à des drames».

    Qualification de l'Algérie en demi-finale

    Jeudi 11 juillet, les Champs-Élysées ont été le théâtre d'importantes tensions lors des festivités d’après-match qui ont rassemblé plusieurs milliers de personnes, après que la sélection algérienne a éliminé celle de la Côte d'Ivoire en Coupe d’Afrique des nations. Christophe Castaner a qualifié ces «dégradations et incidents» d’«inacceptables», a salué le travail des forces de l’ordre et a promis «des moyens renforcés [...] pour préparer la suite des matchs de la CAN».

    Au total, 74 personnes ont été interpellées dans toute la France et 73 placées en garde à vue, a indiqué vendredi 12 juillet le ministère de l'Intérieur. Des milliers de personnes étaient en effet descendues dans les rues, notamment à Paris, Marseille et Lyon, pour fêter la qualification de l'Algérie en demi-finale, rappelle l’AFP.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Envoyé par erreur par la poste, un chat passe plus d’une semaine dans un colis
    La plus grande raffinerie de France touchée par un important incendie - vidéo, photos
    Tags:
    Coupe d'Afrique des nations CAN, Tunisie, Algérie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik