France
URL courte
23433
S'abonner

Ayant d’abord évoqué son espoir que la qualification de l’Algérie en finale de la CAN ne donnerait pas lieu à des débordements pour ne pas donner d’arguments aux «fachos», le consultant sportif Pierre Ménès semble avoir changé d'avis après les incidents qui ont émaillé les célébrations de cette victoire.

Après le coup de sifflet final du match Algérie-Nigeria, le commentateur sportif Pierre Ménès a félicité sur Twitter l’équipe d’Algérie pour sa victoire et a appelé les fans à la célébrer «dans le calme» pour éviter la répétition des incidents de jeudi.

​Toutefois, la suite des événements et plusieurs incidents lors des festivités l’ont quelque peu, semble-t-il, refroidi. «Je ne peux défendre l’indéfendable», a déploré M.Ménès en concluant que «c’est que du foot merde».

​Incidents après la victoire de l’Algérie

Selon le bilan du ministère de l'Intérieur annoncé lundi matin, 282 personnes ont été interpellées, dont 249 placées en garde à vue, dimanche soir, lors de heurts intervenus dans plusieurs villes de France en marge des célébrations de la victoire de l’Algérie en demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Des dérapages courants dans le foot

Les supporteurs agressifs sont monnaie courante dans les championnats de foot. En France, des débordements marquent régulièrement ces événements sportifs. Il y a un an exactement, la France a gagné la Coupe du Monde, avec des célébrations qui ont dégénérées dans tout le pays. 

Lire aussi:

Des chasseurs vénézuéliens Su-30 et F-16 escortent le 2e tanker iranien - vidéo
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Tags:
incident, supporter, football, Algérie, Coupe d'Afrique des nations CAN, Pierre Ménès
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook