Ecoutez Radio Sputnik
    voile

    Une élue municipale au cœur d’une polémique pour avoir refusé de marier une femme voilée

    © Flickr/ Al Shah Mohamed
    France
    URL courte
    21208

    Une conseillère municipale d’Argenteuil aurait récemment renoncé à marier une femme portant un voile islamique. Suite à la décision du maire Georges Mothron, elle n’officiera plus les mariages «jusqu’à nouvel ordre».

    Cette semaine, une polémique a fait rage sur les réseaux sociaux. Elle concerne un mariage à Argenteuil. Selon des témoins, l’élue Françoise Inghelaere a refusé de marier une femme portant un voile qui laissait pourtant apparaître les traits de son visage.

    Les hommes présents auraient été obligés de quitter la salle le temps que la mariée retire son habit religieux.

    Réaction du maire d’Argenteuil

    Le bureau du maire de la ville Georges Mothron n’a pas souhaité donner de réponse définitive avant que toutes les parties ne s’expriment. Cependant, Mme Inghelaere n’officiera plus de mariages jusqu’à l’ordre suivant.

    «J'ai montré dans le passé que je n’hésitais pas à prendre des sanctions si nécessaire mais que les décisions devaient être prises en dehors de toute pression des réseaux sociaux. Nous travaillons assez depuis un an notamment avec les services, les élus et les partenaires sur les différentes discriminations pour que je ne tolère aucun écart», a déclaré M.Mothron sur sa page Facebook.

    Mariage avec un voile

    La loi du 11 octobre 2010 indique que «nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage». Le protocole de la cérémonie civile de mariage exige que la personne qui l’officie puisse identifier les personnes par rapport aux documents précédemment fournis.

    La circulaire du 2 mars 2011 précise que «Les tenues destinées à dissimuler le visage sont celles qui rendent impossible l'identification de la personne».

    Lire aussi:

    Macron appelle les Français à se «réconcilier» et dénonce «l'esprit de résignation»
    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    L’Élysée aurait ignoré les renseignements français, qui estimaient qu’un G7 à Biarritz était «la pire» solution
    Tags:
    discrimination, Voile
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik