France
URL courte
9117
S'abonner

Le ministre de l'Intérieur a répondu aux critiques qui ont suivi l’annonce de remises de médailles à des policiers, dont certains font l'objet d'enquêtes pour violences policières contre des manifestants. Il a promis de retirer des médailles «s’il y a des sanctions», mais a ajouté s’en tenir à la présomption d’innocence.

Le 16 juin dernier, le ministère de l’Intérieur a récompensé près de 9.200 membres des forces de l'ordre, dont au moins cinq agents sont impliqués dans des enquêtes concernant des violences policières, a révélé Mediapart, provoquant de vives discussions.

Christophe Castaner a répondu aux critiques visant sa «promotion exceptionnelle», surnommée «Gilets jaunes», promettant de retirer des médailles en cas de sanctions.

«Ne jetons pas en pâture quelques noms [...] pour lesquels il n'y a aucune mise en cause sur les faits évoqués au moment où la médaille leur a été accordée», a-t-il déclaré. «S'il y a des sanctions [...] administratives, des sanctions judiciaires, elle sera retirée. Pour les faits en question, mais pour tous les faits qui entacheraient la dignité de porter la médaille de sécurité intérieure».

Néanmoins, il a tenu à souligner que les forces de l'ordre avaient été «hypermobilisées pour préserver la République» lors des actions des Gilets jaunes et a dit s’en tenir à la «présomption d'innocence».

Décoration controversée

Au moins cinq policiers impliqués dans des affaires de violences policières ont été décorés de médailles de la sécurité intérieure «destinées à récompenser les services particulièrement honorables», dont la disparition de Steve à Nantes, le décès de Zineb Redouane à Marseille, l’affaire Legay à Nice, et les violences policières dans un Burger King de Paris.

Lire aussi:

Violente agression d'un adolescent à Paris: une vidéo se propage sur la Toile
Taïwan annonce l'incursion dans son espace aérien de huit avions bombardiers et de quatre avions de chasse chinois
Le célèbre journaliste Larry King est décédé
Tags:
Christophe Castaner, réponse, médaille, gilets jaunes, récompenses d'Etat, récompense, police, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook