Ecoutez Radio Sputnik

    Castaner répond aux critiques visant les décorations de policiers sur lesquels l’IGPN enquête

    © Sputnik . Julien Mattias
    France
    URL courte
    9117
    S'abonner

    Le ministre de l'Intérieur a répondu aux critiques qui ont suivi l’annonce de remises de médailles à des policiers, dont certains font l'objet d'enquêtes pour violences policières contre des manifestants. Il a promis de retirer des médailles «s’il y a des sanctions», mais a ajouté s’en tenir à la présomption d’innocence.

    Le 16 juin dernier, le ministère de l’Intérieur a récompensé près de 9.200 membres des forces de l'ordre, dont au moins cinq agents sont impliqués dans des enquêtes concernant des violences policières, a révélé Mediapart, provoquant de vives discussions.

    Christophe Castaner a répondu aux critiques visant sa «promotion exceptionnelle», surnommée «Gilets jaunes», promettant de retirer des médailles en cas de sanctions.

    «Ne jetons pas en pâture quelques noms [...] pour lesquels il n'y a aucune mise en cause sur les faits évoqués au moment où la médaille leur a été accordée», a-t-il déclaré. «S'il y a des sanctions [...] administratives, des sanctions judiciaires, elle sera retirée. Pour les faits en question, mais pour tous les faits qui entacheraient la dignité de porter la médaille de sécurité intérieure».

    Néanmoins, il a tenu à souligner que les forces de l'ordre avaient été «hypermobilisées pour préserver la République» lors des actions des Gilets jaunes et a dit s’en tenir à la «présomption d'innocence».

    Décoration controversée

    Au moins cinq policiers impliqués dans des affaires de violences policières ont été décorés de médailles de la sécurité intérieure «destinées à récompenser les services particulièrement honorables», dont la disparition de Steve à Nantes, le décès de Zineb Redouane à Marseille, l’affaire Legay à Nice, et les violences policières dans un Burger King de Paris.

    Tags:
    Christophe Castaner, réponse, médaille, gilets jaunes, récompenses d'Etat, récompense, police, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik