France
URL courte
235
S'abonner

La production viticole française devrait accuser un recul compris entre 6% et 13% en 2019 pour cause de mauvaises conditions climatiques et toucher un de ses plus bas niveaux depuis cinq ans après la récolte de 2017, selon les estimations du ministère de l'Agriculture.

D’après Reuters, la pluie et le froid ont entraîné la chute des fleurs ou des jeunes baies (phénomène de coulure) ou la formation de baies de petite taille (millerandage), principalement sur la façade ouest du pays (Val de Loire, Charentes, Bordelais et Sud-Ouest).

La canicule a quant à elle entraîné des brûlures de grappes et des pertes de production dans certaines régions du Midi, notamment les départements du Gard, de l'Hérault et du Var.

La production viticole pourrait se situer entre 42,8 et 46,4 millions d’hectolitres, selon le ministère qui précise que cette estimation, réalisée avant les événements climatiques et problèmes sanitaires qui pourraient survenir jusqu’aux vendanges, est susceptible d'être révisée.

Lire aussi:

La France, seule puissance européenne à pouvoir tenir tête à la Turquie?
Une boulette de BFM TV fait voir rouge à Jean-Luc Mélenchon
Une photo de nouveaux élus faisant des doigts d’honneur déclenche un scandale dans l'Oise
Tags:
sècheresse, canicule, vin, ministère français de l’Agriculture
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook