France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)
27723
S'abonner

Avant qu’ils ne commencent à profiter de leurs vacances d’été, Emmanuel Macron a fait passer quelques mots à ses ministres le 17 juillet. «Conscient» des «braises» de la crise des Gilets jaunes, qui «couvent toujours», il a notamment appelé les fonctionnaires à «partir en vacances la peur au ventre», a raconté l’un d’entre eux au Monde.

Demandant à ses ministres de faire attention à la conduite des réformes dans le contexte de la crise des Gilets jaunes, Emmanuel Macron leur a fait passer un message lors du Conseil des ministres avant leur départ en vacances, a fait savoir au Monde l’un des membres du gouvernement qui y étaient présents.

«Partir la peur au ventre»

«Vous devez partir en vacances la peur au ventre!», aurait-il notamment déclaré, à en croire le ministre.

«Il s’est dit extrêmement conscient que les braises de la crise des Gilets jaunes couvent toujours, que quelques milliards d’euros ne suffiront pas à apaiser le pays», a expliqué également l’interlocuteur du Monde.

Mouvement des Gilets jaunes

L'éclatement de la crise des Gilets jaunes remonte au 17 novembre 2018, lorsque de nombreux membres de ce mouvement sont descendus dans les rues de villes françaises pour protester contre la hausse de la taxe sur les carburants. Lors d’une rencontre avec le ministre de la Transition écologique François de Rugy le 28 novembre, deux représentants de cette mobilisation lui ont remis un cahier de doléances précisant toutes leurs demandes. Il s’agissait notamment de la baisse des taxes, de la hausse du SMIC, du calcul des retraites et de la suppression du Sénat.

Dans son adresse à la Nation le 10 décembre, en réponse aux Gilets jaunes, le Président de la République a décrété l'«état d'urgence économique et sociale» et annoncé plusieurs mesures en faveur du pouvoir d’achat.

Pourtant la mobilisation ne s'est pas éteinte. Et bien qu'au cours de ces dernières semaines le nombre de manifestants ait baissé, l'acte 36 s'est joué le 20 juillet dernier.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)

Lire aussi:

Pourquoi la tempête Alex attendue en France est-elle qualifiée de «bombe météorologique»?
«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
«La pire expression du racisme»: la mort sous les insultes d’une femme autochtone à l’hôpital ébranle le Canada
«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Tags:
Conseil des ministres français, gilets jaunes, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook