France
URL courte
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)
131837
S'abonner

La canicule qui s’est abattue sur Paris fait peser la menace d’un effondrement sur Notre-Dame, aggravant le problème d’humidité survenu suite au déversement sur l’édifice de tonnes d’eau pendant l’incendie, selon l’architecte en chef des Monuments historiques.

Notre-Dame de Paris fait aujourd'hui face à une nouvelle menace, la canicule, affirme l’architecte en chef des Monuments historiques, Philippe Villeneuve, cité par Euronews.

«À l'heure où je vous parle, les voûtes pourraient tomber parce que depuis le 15 avril on n'a pas pu accéder aux voûtes ni par le dessus ni par le dessous», a-t-il déclaré.

Le 15 avril, les pompiers ont déversé l'équivalent de huit canadairs pour éteindre les flammes. Canicule et humidité sont un danger pour la cathédrale, détaille le média.

«Les maçonneries sont gorgées d'eau, elles n'ont pas bougé. Elles sont stables. On a mis des capteurs dans tous les sens depuis le début. Il n’y a aucun mouvement détecté. Mon angoisse c'est que les joints ou les maçonneries, à force de sécher, perdent leur cohérence, leur cohésion ou leur qualité structurelle et que tout d’un coup la voûte puisse tomber», a expliqué l’architecte à Euronews.

L'incendie du 15 avril a ravagé la flèche et la toiture de cet emblème de la capitale française qui attire plus de 13 millions de visiteurs chaque année. Les murs sont en revanche restés debout.

Fin mai, Emmanuel Macron a annoncé que la cathédrale pourrait être reconstruite en cinq ans «sans jamais transiger sur la qualité des matériaux et la qualité des procédés».

Dossier:
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Deux cas de contamination au coronavirus confirmés en France, les premiers en Europe
Poutine rhabille un militaire palestinien en pleine cérémonie – vidéo
Tags:
canicule, effondrement, menace, Notre-Dame de Paris (roman)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik