France
URL courte
174221
S'abonner

Après qu’une femme a été violée à Lille en janvier dernier, la police a récemment réussi à interpeller deux suspects, âgés de 17 et 11 ans, qui ont été mis en examen, a relaté La Voix du Nord.

Violemment frappée, une femme a été violée et dépouillée de ses bijoux et de son portable à Lille le 7 janvier dernier. L’agression s’est déroulée sans témoins et les deux inconnus ont pris la fuite.

La victime a informé des faits la police le soir même et l’enquête qui a été lancée a permis d’obtenir une trace ADN susceptible d’appartenir au violeur, mais n’étant pas répertorié dans le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG), a indiqué La Voix du Nord.

Interpellation de deux suspects

Des prélèvements ADN ont alors été effectués sur plusieurs suspects potentiels. À l’issue d’une série de comparaisons, les experts ont établi que l’ADN du violeur correspondait à celui d’un garçon d’environ 17 ans. Ce dernier a été interpellé à Lille.

Placé en garde à vue, il a reconnu avoir violé la victime et volé ses bagues. Il a également donné le nom de son complice présumé âgé de seulement 11 ans. Ce dernier a été interpellé deux jours plus tard, le 24 juillet, également à Lille.

Toujours selon le journal, les deux adolescents ont été mis en examen pour viol en réunion et violences en réunion. Le plus âgé a été placé en détention. Mais son complice, trop jeune pour être incarcéré selon la loi, a été libéré, bien que placé sous liberté surveillée préjudicielle.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
ADN, femmes, vol, victimes, loi, détention, La Voix du Nord, mise en examen, adolescents, suspect, viol collectif, Lille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook