Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme parlant au téléphone

    Les écoutes téléphoniques et la géolocalisation policière vont désormais devenir monnaie courante

    CC BY 2.0 / Tim Parkinson / On the phone @ Manchester, UK
    France
    URL courte
    24331
    S'abonner

    Sur fond d’augmentation du nombre d’actes de délinquance à Paris et dans sa banlieue, la directrice fraîchement nommée de la DSPAP veut des «résultats significatifs» et prévoit d’avoir recours à de nouvelles méthodes employées jusqu’ici par les services de renseignement et de police judiciaire.

    Valérie Martineau, nouvelle chef de la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), a ordonné à ses subordonnés d’«obtenir rapidement des résultats significatifs» dans la lutte contre la petite délinquance où les chiffres sont loin d’être optimistes, a annoncé Le Point qui a pu prendre connaissance de la note sur le sujet.

    «Les interceptions de communication, la géolocalisation et la sonorisation ont vocation à entrer dans le quotidien des enquêtes de proximité», a-t-elle affirmé dans ce contexte.

    En effet, les écoutes téléphoniques étaient effectuées jusqu’ici par les services de renseignement et de police judiciaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée.

    Dans sa note adressée à «tous les chefs de service», Valérie Martineau a constaté que les six premiers mois de 2019 avaient révélé «une évolution défavorable de la petite et moyenne délinquance», a rappelé le magazine.

    Elle a indiqué également que les policiers devraient se concentrer particulièrement sur deux infractions: «les vols violents et les vols par effraction dont l'évolution est particulièrement défavorable depuis quelques mois».

    Selon des chiffres publiés début juillet par Le Canard enchaîné, qui s’est procuré des statistiques de la Préfecture de police, le nombre des «atteintes aux biens» au cours des cinq premiers mois de 2019 a augmenté de 16,4% par rapport à la même période de 2018, alors que celui des «atteintes volontaires à l’intégrité physique» a connu une progression de 10,7%.

    Tags:
    statistique, Le Point, Canard Enchaîné, police, effraction, vols, renseignement, Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), délinquance, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik