Ecoutez Radio Sputnik
    La Minerve en escale à Bergen en 1962.

    L’histoire de la Minerve, sous-marin français retrouvé 50 ans après le naufrage, en images

    CC BY-SA 3.0 / Granit29
    France
    URL courte
    2196
    S'abonner

    Coulé en 1968 avec ses 52 membres d’équipage, le sous-marin Minerve a finalement été localisé à 35 kilomètres au large de Toulon, après plusieurs tentatives infructueuses.

    Les opérations de recherche relancées en début d’année ont enfin permis de retrouver le submersible de la Marine française Minerve, disparu en 1968 avec ses 52 sous-mariniers.

    La ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé le 22 juillet que l’épave du submersible avait été localisée à 35 kilomètres au large de Toulon, par 2. 370 mètres de fond. « J’ai demandé […] d’organiser une cérémonie commémorative en mer avec les familles, à la mémoire de ces 52 marins morts dans l’accomplissement de leur devoir », a fait savoir la ministre.

    La Minerve a été retrouvée par le navire américain Seabed Constructor qui participait aux recherches et dont les drones ont apporté la confirmation visuelle de l’emplacement de l’épave, selon un haut gradé de la Marine nationale contacté par l’AFP.

    La photo qui a permis d’établir qu’il s’agissait bien de la relique de la Minerve a été postée sur l’un des portails du ministère des Armées:

    Disparition de la Minerve

    Le 27 janvier 1968, la Minerve, sous-marin d’attaque à propulsion diesel-électrique, avait coulé en quatre minutes seulement au large de Toulon. En dépit des opérations de secours aussitôt entreprises, l’épave n’avait jamais été localisée.

    Plusieurs pistes ont été évoquées depuis lors pour expliquer la disparition de l’engin, dont une avarie des deux barres arrière, une collision avec un bateau, l’explosion d’un missile ou même l’intervention d’extraterrestres.

    Les recherches ont été relancées en février 2019, à la demande insistante des familles des marins. La reprise des opérations avait été décidée à la suite de la mobilisation internationale ayant permis de localiser l’épave du «San Juan», un sous-marin argentin disparu en 2017.

    Un ancêtre du Barracuda

    À son époque, la Minerve faisait partie de la classe de submersibles d’attaque Daphné, qui sont les lointains ancêtres du sous-marin Suffren de type Barracuda, inauguré le 12 juillet dernier à Cherbourg. Sur les 11 engins de même classe, deux ont disparu en mer: la Minerve en 1968 et l’Eurydice en 1970, au large de Saint-Tropez.

    Tags:
    Barracuda, Florence Parly, sous-marin, Toulon, France, forces navales
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik