Ecoutez Radio Sputnik

    Intermarché épinglé pour la vente de viande d’une espèce de requin menacée – photo

    CC0 / photo-graphe
    France
    URL courte
    3314
    S'abonner

    L'ONG maritime Sea Shepherd a dénoncé la vente d'espèces menacées en France, pointant du doigt la commercialisation par l'Intermarché d’Argelès d’un requin renard en tranches. Celle-ci est pourtant autorisée par la loi.

    L'ONG Sea Sheperd, qui œuvre pour préserver les écosystèmes marins, a dénoncé le 25 juillet, dans un tweet, la commercialisation en France d'espèces animales menacées et protégées. Elle a illustré son post d'une photo montrant des tranches de requin renard disposées sur un étal de poissonnerie dans un Intermarché d'Argelès (Pyrénées orientales). La photo daterait du 25 juillet.

    ​«En France des espèces menacées et "protégées" ne sont pas interdites à la vente et Intermarché en fait même la promo!», lit-on dans le tweet. En effet, le requin renard est une espèce menacée d’extinction et classée sur la liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

    Le poisson, autorisé à la pêche, se caractérise par un faible taux de natalité et une maturité sexuelle tardive, ce qui limite sa reproduction et le fragilise d’autant plus face à l’activité humaine, précise 30millionsdamis.fr. Cependant, les poissonneries françaises proposent régulièrement du requin, concède la source.

    Une pratique légale

    En France, le requin renard ne figure pas sur la liste nationale des espèces protégées, dont la vente est interdite. La commercialisation de ce poisson est ainsi une pratique légale, bien que dénoncée par de nombreux défenseurs de la nature.

    ​La Fondation 30 Millions d’Amis, par exemple, «s’indigne du comportement irresponsable d’Intermarché, de proposer à la vente des espèces menacées».

    Intermarché a, de son côté, réagi aux accusations de Sea Shepherd. Dans un tweet, l'enseigne de grande distribution affirme «qu’il ne s’agit nullement d’une politique d’enseigne mais de regrettables initiatives isolées».

    Tags:
    poisson, requins, Intermarché, ONG, France, espèces menacées
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik