France
URL courte
221639
S'abonner

La compagnie aérienne française a l’intention de renouveler son parc d’avions et d’opter pour des Airbus, mais ceux-ci ne seront pas construits en France, a relaté le Journal du Dimanche.

Aucun achat d’appareils important n’ayant été effectué par Air France depuis environ huit ans, la compagnie prévoit d’annoncer ces prochains jours «une commande ferme de 50 à 70» Airbus A220 pour renouveler une partie de sa flotte, a annoncé le Journal du Dimanche (JDD).

Le nombre exact d’avions doit être précisé à une réunion du conseil d'administration. En outre, la commande pourrait être accompagnée d'une «option d'achat sur d'autres appareils du même type», a précisé l'hebdomadaire.

Contactés par l'AFP, ni Airbus ni Air France n'ont souhaité confirmer l'information.

«Aucune décision n'est prise à ce stade», a indiqué la compagnie aérienne.

Toujours selon le JDD, aucune grosse commande n'avait été passée depuis 2011 par Air France, qui possède actuellement 289 appareils.

Construits au Canada

Les A220 sont des appareils des plus modernes sur le marché, particulièrement silencieux et très économes en carburant. Cependant, même s’ils sont commercialisés par Airbus, les A220 ne sont pas fabriqués en Europe, mais au Canada. En effet, l’appareil est un CSeries du constructeur québécois Bombardier, racheté en partie par le groupe européen.

Aucun achat d’A320neo n’est prévu. «Boeing aurait aussi été exclu du jeu, Air France optant pour du 100 % Airbus», a encore fait remarquer le JDD. L’agence de presse Reuters avait précédemment annoncé une grosse commande d’avions d’Airbus, évoquant des appareils de type A220 et A320neo.

Airbus face à ses rivaux

L'Airbus A220 détient actuellement 66% de part de marché face à son rival brésilien Embraer, récemment racheté par Boeing. Pour les 20 prochaines années, le marché est estimé à 7.000 avions, et Airbus compte en être le leader. Le groupe envisage en plus de poser une autre brique de sa stratégie nord-américaine en construisant une nouvelle usine à Mobile, dans l'Alabama, pour construire l'A220 à côté de sa ligne d'assemblage de l'A320, lancée en 2015.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
Airbus A220, Reuters, Europe, Bombardier, Canada, AFP, avions, commande, Airbus, Air France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook