Ecoutez Radio Sputnik
    Une cigarette

    Des cigarettes empoisonnées proposées par des inconnus font plusieurs victimes dans la Loire

    © Pixabay
    France
    URL courte
    22854
    S'abonner

    Plusieurs adolescents sont devenus victimes d’une nouvelle méthode de vol à Roanne, dans la Loire. Ils ont été empoisonnés par des inconnus qui leur ont offert des cigarettes. Une enquête est en cours pour identifier la substance nocive.

    En moins de quatre jours, cinq jeunes ont été victimes de malaises après avoir fumé des cigarettes proposées par des inconnus dans la rue, rapporte France Bleu. Ils ont perdu connaissance après avoir tiré quelques bouffées et n’ont pas retrouvé leurs smartphones une fois revenus à eux.

    La cinquième victime, un adolescent de 17 ans, a été hospitalisée mardi 30 juillet. Quatre autres jeunes de 16 à 20 ans ont perdu conscience le week-end dernier à Roanne pour les mêmes raisons.

    La Direction départementale de la sécurité publique de la Loire (DDSP 42) a prévenu la population locale concernant cette nouvelle méthode de vol, publiant un message sur les réseaux sociaux.  

    D’après le quotidien, les malfaiteurs ne changent pas leur technique. Ils proposent aux adolescents de 16 à 20 ans une cigarette qui est en fait empoisonnée. Les jeunes sont victimes de malaises et d’hallucinations après seulement deux bouffées.  

    «Les victimes peuvent être soit apathiques soit dans un état de surexcitation et passer d’un état à un autre dans un laps de temps très court», indique France Bleu, ajoutant que toutes ont perdu conscience.

    À Roanne, un adolescent a été retrouvé en train de manger du gravier. Un autre a attaqué un pompier. Ils ont dû être hospitalisés.

    La police a ouvert une enquête pour déterminer le contenu de ces cigarettes.

    Selon le quotidien, il pourrait s’agir d’«herbe chamanique», une substance qui fait des ravages à La Réunion et qui serait 400 fois plus puissante que le cannabis.

    Tags:
    police, enquête, victimes, empoisonnement, cigarette, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik