France
URL courte
307
S'abonner

Suite à la canicule de la semaine passée, un incendie s’est déclaré à Générac (Gard). Depuis mardi 30 juillet les flammes ont dévasté plus de 500 hectares de forêt, mobilisant plus de 500 pompiers.

Plus de 500 hectares de forêt ont brulé, près de 200 personnes ont été évacuées et environ 130 foyers sont restés sans électricité à cause de l’incendie parti de Générac (Gard), rapporte France Bleu, ajoutant que «le feu ne progresse plus, mais il n’est pas éteint». Les pompiers demeurent mobilisés depuis mardi 30 juillet.

La semaine passée, en pleine canicule, le mercure est monté à un niveau sans précèdent avec des températures maximales jeudi 25 juillet dans plus de 50 villes françaises. La vague de chaleur a provoqué une sècheresse extrême avec une forte probabilité d’incendies de forêt.

À Générac, le feu a commencé à s’étendre dans l’après-midi. 100 pompiers de la commune ont été rejoints par 400 autres de la région PACA ainsi que par des militaires de la sécurité civile de Brignoles. Aucune habitation n’a été endommagée, informe la préfecture du département du Gard.

Incendie dans l’Hérault

En parallèle, le feu s’est propagé mardi soir dans l’Hérault, à 20 km au sud-ouest de Montpellier. Quatre maisons ont été touchées sur une zone de près de 30 hectares, indiquent les pompiers. L’incendie a été maîtrisé dans le milieu de la nuit.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Agriculteur en colère: marre des «écolo-bobos donneurs de leçons»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Tags:
Gard, incendie de forêt, incendie, canicule
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook