Ecoutez Radio Sputnik
    Smartphone. Image d'illustration

    Il est interpellé pour avoir salué le meurtre d’un policier à Toulouse

    © AFP 2019 JEWEL SAMAD
    France
    URL courte
    213011
    S'abonner

    Les forces de l’ordre ont interpellé un Toulousain qui s’était réjoui sur Facebook du meurtre d’un policier. Il est poursuivi pour «apologie de crime ou de délit par voie électronique» et «diffamation envers une personne dépositaire de l’autorité publique».

    Les policiers de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) ont arrêté, mercredi 31 juillet au matin, un jeune Toulousain qui s’était réjoui sur Facebook du meurtre d’un policier survenu le 20 juillet, rapporte La Dépêche.

    Benjamin Quiles, 35 ans, un policier qui n'était pas en service, avait été assassiné dans une rixe à la sortie d'une discothèque au nord de Toulouse.

    Le jeune homme interpellé avait commenté ce drame en publiant «Un de moins» sur la page d’un média local. Son compte Facebook a été bloqué.

    Selon le quotidien, la Police judiciaire de Toulouse, qui est chargée de l’enquête, l’a placé en garde à vue. Il est poursuivi pour «apologie de crime ou de délit par voie électronique» et «diffamation envers une personne dépositaire de l’autorité publique».

    Une soirée fatale

    Le policier, qui était en civil, se trouvait avec un ami dans une boîte de nuit quand il a eu un différend avec plusieurs personnes. Il a été roué de coups de poing et de pied, ses agresseurs prenant ensuite la fuite dans une voiture dont l'immatriculation a pu être relevée par des témoins.

    L’un d’eux a été arrêté dans la journée de samedi. Selon un témoignage recueilli par La Dépêche du Midi, il s’agit d’un «ancien boxeur au physique hyperaffûté».

    Tags:
    bagarre, police, Facebook, meurtre, Toulouse, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik