Ecoutez Radio Sputnik
    Un véhicule de pompiers, image d'illustration

    Près de 500 hectares partis en fumée: l'incendie de Générac, «un acte volontaire»

    CC0 / 12019
    France
    URL courte
    7019
    S'abonner

    Des éléments matériels trouvés sur le lieu de départ de l’incendie de Générac, qui a ravagé près de 500 hectares dans le Gard, laissent penser à une origine criminelle, informe un procureur.

    L'origine de l'incendie qui a parcouru près de 500 hectares à Générac, dans le Gard, est a priori «criminelle» et les enquêteurs privilégient la thèse de «l'acte volontaire», écrit l’AFP se référant à une déclaration du procureur de Nîmes Éric Maurel jeudi 1er août.

    «Les investigations et les premiers résultats de l'enquête permettent d'envisager la piste criminelle», a insisté le représentant du parquet. «Dans un premier temps, on a exclu la cause naturelle. [...] On considère maintenant qu'il s'agit d'un acte volontaire», a poursuivi M.Maurel, évoquant «un certain nombre d'éléments matériels sur les lieux».

    Le magistrat a précisé qu'une information judiciaire serait confiée dans les jours qui viennent à un juge d'instruction, pour «destruction, dégradation et détérioration de la nature, avec mise en danger d'autrui». Ces faits sont passibles de la cour d'assises et sont punis d'une peine maximum de 15 ans de réclusion.

    L’incendie de Générac, qui a parcouru au moins 480 hectares depuis mardi, est «un des incendies les plus violents que nous avons connus depuis le début de la saison estivale», avait déclaré mercredi 31 juillet le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, alors sur place, rappelle l’agence.

    Dans le secteur, «une surveillance active» sera maintenue toute la nuit de jeudi à vendredi, «tant les risques de reprise sont importants» avec le vent, informe le média, se référant aux pompiers du Gard jeudi en fin de journée.

    70 pompiers et 15 véhicules sont encore mobilisés pour lutter contre ce sinistre qui a mobilisé jusqu'à 465 personnes au plus fort des flammes.

    Cet incendie n'a fait aucune victime, même si 190 personnes ont dû être évacuées, d’après l’agence.

    Tags:
    Gard, pompiers, procureur, incendie de forêt, incendie criminel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik