France
URL courte
6612
S'abonner

Des incendies ont ravagé plusieurs voitures, ainsi que des bâtiments abandonnés à Verberie, dans l’Oise. Même le domicile du maire a été victime d’un départ de feu.

Dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 août, trois incendies ont eu lieu dans la commune de Verberie, dans l’Oise. Ainsi, un véhicule a été incendié et cinq autres ont brûlé du fait de leur proximité. Deux bâtiments désaffectés à Notre-Dame-des-Monts ont également été dévorés par les flammes. Enfin, la maison du maire Michel Arnould a été touchée par un départ de feu.

«Les pompiers nous ont sauvés avec ma femme», a assuré l'élu cité par Le Parisien.

«Je dérange!»

Le maire a rapidement réagi sur les réseaux sociaux.

Du produit inflammable aurait été aspergé sur sa porte de garage.

«Heureusement qu'elle a tenu, on a des stocks de bois et des bouteilles de gaz juste derrière. La semaine dernière, on avait déjà retrouvé des pétards et du bois brûlé», a renchéri son épouse.

Menaces de mort

Michel Arnould avait précédemment déclaré sur les réseaux sociaux «ne pas laisser gagner ceux qui perturbent ce quartier» et avait reçu des menaces de mort.

Le maire de Verberie a décidé de porter plainte. Une enquête a été ouverte par le parquet de Senlis, a indiqué la presse.

Depuis le 14 juillet, un quartier de quelque 300 logements de la commune est en proie à des nuisances où des voitures avaient déjà été incendiées.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Justin Trudeau, un genou à terre avec des manifestants contre le racisme - images
Règlement de compte en Seine-Saint-Denis, un jeune de 16 ans tué de deux tirs
Tags:
Oise, enquête, gaz, menace de mort, maison, maire, incendie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook