France
URL courte
113612
S'abonner

«Le danger sur la route, c'était bien moi»: un conducteur de Haute-Savoie a écrit une lettre à la police afin de remercier les forces de l’ordre de l'avoir arrêté pour excès de vitesse.

La Direction départementale de sécurité publique de Haute-Savoie a reçu une lettre peu ordinaire de la part d’un homme qui avait été arrêté et verbalisé pour excès de vitesse. Se décrivant dans sa missive comme un «danger sur la route», il a exprimé ses sincères remerciements aux policiers de la brigade anticriminalité.

Le message a été publié par la police nationale sur son compte officiel Twitter jeudi 8 août.

«Je voulais simplement vous remercier de votre intervention. Vous avez été, quelque part, “l’électrochoc” qui m’a fait prendre conscience que le danger sur la route, ce n’était pas les autres, c’était bien moi. Cela fait pourtant 15 ans que mon entourage a peur de monter avec moi en voiture, j’aurais dû m’en douter mais je pensais qu’ils maximisaient les choses», a-t-il écrit.

De son côté, la police s’est félicitée sur Twitter que «la leçon a porté pour le plus grand bénéfice de la sécurité routière».

Lire aussi:

«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
La DCA syrienne repousse une attaque de missiles au-dessus de Damas, selon Sana
Une fête d’anniversaire se transforme en rixe «d’une rare violence» à Marseille
«Ils ont été lynchés»: deux policiers agressés lors d’une intervention près d’Agen
Tags:
procès-verbal, vitesse, conducteur, Haute-Savoie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook