Ecoutez Radio Sputnik
    Brique de cocaïne

    Des trafiquants de cocaïne présumés relâchés en France faute d’interprète en roumain

    © AFP 2019 Arnulfo Franco
    France
    URL courte
    22254
    S'abonner

    En fin de semaine dernière, trois trafiquants de cocaïne présumés placés en rétention douanière au Perthus à l’issue du contrôle d’un autocar assurant la liaison entre l’Espagne et la Roumanie ont été relâchés dès le lendemain par le parquet faute d’interprète en roumain, selon L’Indépendant.

    En fin de semaine dernière, 220 grammes de cocaïne ont été découverts à l’issue du contrôle douanier, au niveau du Perthus,  d’un autocar assurant la liaison entre l’Espagne et la Roumanie, relate L’Indépendant.

    Rétention douanière

    L’enquête douanière a établi que la drogue, trouvée dans le sac d’une voyageuse qui était également en possession de plusieurs centaines d’euros en espèces, appartenait aux deux conducteurs. Les trois personnes ont été placées en rétention douanière.

    L’avocat qui s’est rendu sur les lieux dans la nuit a constaté qu’ils ne parlaient que le roumain et qu’aucun interprète n’était présent pour leur notifier leurs droits.

    Selon le média, l’avocat a consigné cet état de fait et ses conclusions ont été transmises au procureur de la République, conformément à la procédure.

    Les suspects relâchés

    L’Indépendant indique que le lendemain, les trois suspects ont été conduits dans les locaux de la police judiciaire, chargée des suites de l’enquête.

    Le parquet a interrompu les auditions et exigé leur libération. Le média a précisé que sans interprète et donc sans une notification des droits faite en bonne et due forme, la rétention douanière ne pouvait pas être considérée comme valide.

    La procédure a été annulée et les trois Roumains ont été relâchés.

    Tags:
    cocaïne, trafiquants, Roumanie, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik