Ecoutez Radio Sputnik

    Une bagarre à la batte de baseball aux urgences de Marseille, 12 interpellés

    © CC0 / GregReese
    France
    URL courte
    271051
    S'abonner

    Une vingtaine d’hommes armés de battes de baseball ont pris d’assaut le service des urgences d’un hôpital de Marseille. Il s’agit d’un conflit impliquant la communauté kurde.

    Sur fond de la grève des 217 services d'urgences au niveau national en France, lesquels dénoncent le manque «de moyens humains et matériels», un incident à Marseille a encore aggravé la situation, relatent plusieurs médias français.

    Une soignante a raconté, sous couvert d’anonymat, que les faits ont commencé le 9 août vers les 7 heures quand un homme s’est présenté avec une blessure causée par un tesson de bouteille, sans doute dans une bagarre.

    Quatre heures plus tard, un autre patient, sérieusement blessé au dos, a été à son tour pris en charge. «C'est là que mes collègues ont vu les personnes qui l'accompagnaient ouvrir le coffre et s'emparer de battes de baseball», a indiqué la soignante, citée par La Provence. «Puis d'autres hommes sont arrivés de tous les côtés. Une vingtaine de personnes au total, faisant sûrement partie des deux bandes rivales. Une rixe a alors éclaté au niveau du SAS qui permet d'accéder aux patients.»

    La communauté kurde impliquée

    En pleine rixe, des soignants ont essayé d’exfiltrer de l’établissement les proches des patients hospitalisés. D’autres membres du personnel se sont interposés. «Certains des participants à la bagarre étaient légèrement blessés et ont demandé à s'inscrire pour des soins. Ce que nous avons refusé», s’est indigné l’informatrice.

    La police a confirmé que deux rixes avaient éclaté tôt le matin devant un débit de boissons. Il s’agissait d’affrontements à l’arme blanche entre membres de la communauté kurde. La troisième rixe s’est produite aux urgences. L’intervention de plusieurs équipages de police y a finalement mis un terme.

    Douze suspects ont été interpellés à l’hôpital et placés en garde à vue. Ils sont poursuivis pour violences et destructions de biens. Une porte d’accès de l’établissement public a en effet été fracassée.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Le niveau de compréhension du langage humain par les chiens découvert par des chercheurs
    Erdogan interpelle Macron sur l'islamophobie et le mouvement des Gilets jaunes
    Tags:
    Kurdes, hôpital, bagarre, France, Marseille
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik