Ecoutez Radio Sputnik
    Bombes de peinture

    La permanence d’une députée décédée taguée en Vendée

    CC0 / sik-life / Bombes de peinture
    France
    URL courte
    Où est Steve? (27)
    13217
    S'abonner

    Décédée le mois dernier d’un cancer, cette députée n’est toujours pas laissée tranquille. Sa permanence a été recouverte le week-end dernier du tag «Vérité pour Steve», le jeune homme disparu à Nantes lors d’une intervention de la police.

    Un tag à la peinture blanche ornait encore lundi 12 août la permanence de la députée MoDem de Vendée, Patricia Gallerneau, selon Ouest-France. L’inscription, «Vérité pour Steve», renvoie à Steve Maia Caniço, le jeune homme disparu à Nantes pendant la nuit de la Fête de la musique après une opération des forces de l'ordre et dont le corps a été retrouvé plus tard dans la Loire.

    Colère et indignation

    Plusieurs de ses collègues ont immédiatement exprimé leur indignation face à cette dégradation. Pierre Henriet, député La République en marche (LREM) s’est dit «totalement choqué».

    Bruno Retailleau, le sénateur LR de Vendée et président du groupe Les Républicains au Sénat, constate pour sa part que «la bêtise n'a pas de limite».

    Stéphane Buchou, député LREM de la 3e circonscription Vendée, a lui aussi fermement condamné «ces actes odieux».

    Jusqu’ici, les actes malveillants ciblaient essentiellement les locaux d'élus LREM, notamment pour dénoncer la ratification du traité CETA conclu entre l'Union européenne et le Canada.

    Le drame de Steve

    La Fête de la musique organisée à Nantes en juin dernier a dégénéré en fin de soirée en échauffourées entre participants et policiers arrivés sur les lieux pour exiger l'arrêt de la musique sur le quai Wilson, un endroit sans parapet à Nantes. Plusieurs fêtards ont déclaré que les forces de l’ordre avaient utilisé du gaz lacrymogène. Prises de panique, nombre de personnes sont tombées dans le fleuve. Steve était porté disparu depuis cette nuit. Son corps a été retrouvé un peu plus tard.

    La police a affirmé pour sa part qu'«aucune charge» n’avait été lancée contre les participants à la fête.

    Dossier:
    Où est Steve? (27)
    Tags:
    Union européenne (UE), Canada, police, fête, gaz lacrymogènes, Les Républicains (LR), Vendée, Ouest-France, MoDem, CETA, La République en Marche! (LREM), Nantes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik