Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine, Macron

    Le Kremlin confirme la visite de Poutine en France

    © Sputnik . Mikhail Klimentyev
    France
    URL courte
    228111

    Le 19 août aura lieu la visite officielle du Président russe en France, durant laquelle il s’entretiendra avec son homologue français Emmanuel Macron, a confirmé ce mardi 13 août le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.

    Vladimir Poutine se rendra effectivement en France pour une visite officielle d'un jour, le 19 août, a confirmé ce mardi la présidence russe.

    Le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, a fait savoir que les sujets qu'aborderont les Présidents russe et français étaient évidents. Il en a ainsi esquissé la coopération franco-russe «toujours riche en sujets économiques» et la question ukrainienne:

    «Il s’agit évidemment […] des problèmes internationaux. Traditionnellement, Poutine et Macron profitent de leurs rencontres pour un échange détaillé d’opinions et un réglage des montres, comme on dit, concernant les affaires internationales. Il s’agit bien sûr de l’Ukraine. Ils discuteront également des perspectives de la poursuite du travail au Format Normandie.»

    Le 27 juillet, Emmanuel Macron a déclaré qu'il recevrait son homologue russe, Vladimir Poutine, dans la résidence d'État au fort de Brégançon, à Bormes-les-Mimosas, le 19 août.

    Le 18 juillet, le Kremlin a annoncé que le Président français avait accepté l’invitation à assister à Moscou au 75e anniversaire de la Victoire, commémorant la fin de la Seconde Guerre mondiale, en mai 2020. Vladimir Poutine avait formulé cette invitation lors du récent entretien avec son homologue français à Osaka, au Japon, dans le cadre du sommet du G20.

    Lire aussi:

    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    Russie, France, Emmanuel Macron, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik