France
URL courte
627
S'abonner

Le parquet de Créteil a confirmé à l’AFP l’ouverture d’une enquête après le lancement des feux d'artifice par un groupe d’individus qui se sont introduits à l’intérieur de la prison de Fresnes.

Une enquête a été ouverte après que des feux d'artifice ont été tirés à l'intérieur du domaine de la prison de Fresnes (Val-de-Marne), a appris l’AFP auprès du parquet de Créteil.

Au moins six personnes, recherchées par la police, se sont introduites à l'intérieur du domaine de la prison vers 02h00 dans la nuit de dimanche à lundi, ont mis le feu à des poubelles puis ont tiré plusieurs feux d'artifice au-dessus de la prison, ont précisé le parquet et l'administration pénitentiaire, confirmant les informations du Parisien. 

Les personnes seraient rentrées puis ressorties du domaine au niveau du poste de sécurité situé à l'entrée de la prison. Elles ont notamment été repérées par les agents postés aux miradors, et par la vidéosurveillance. 

«N'importe qui peut entrer ou sortir comme il veut», a dénoncé Cédric Boyer, représentant local FO, qui demande une sécurisation de site pendant la nuit.

La restructuration du poste de sécurité de l'entrée de la prison est prévue pour 2020 et vise à étanchéifier l'accès à la prison pendant la nuit, pour achever la sécurisation du périmètre de la prison lancée en 2018-2019, explique l'administration pénitentiaire. 

Une réunion -prévue avant l'incident- sur le plan de sécurité du centre pénitentiaire se tenait ce mardi, précise-t-elle.

Lire aussi:

Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Christian Estrosi cible Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer à propos de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
Val-de-Marne, incendie, poubelle, parquet, enquête, France, Fresnes, prison
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook