Ecoutez Radio Sputnik
    une maison de retraite, image d'illustration

    Un octogénaire soupçonné d'avoir tué une résidente de sa maison de retraite dans l’Essonne

    © AFP 2019 JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
    France
    URL courte
    5013
    S'abonner

    Un homme de 87 ans a été placé en garde-à-vue après la mort d'une résidente d'une maison de retraite à Maisse, dans l'Essonne. Selon des médias, l'homme l’a étouffée.

    Un pensionnaire d'une maison de retraite de Maisse, dans l’Essonne a été placé en garde à vue mardi 13 août après la mort d'une résidente de 87 ans, a-t-on appris de source proche du dossier confirmant une information du Parisien.

    Alertée par des cris, une aide-soignante s'était rendue lundi soir dans la chambre de la victime, qui était en train de suffoquer, et avait croisé un résident octogénaire tenant un oreiller, selon le quotidien.

    Cet homme a été interpellé mardi après-midi et placé en garde à vue. Une expertise médicale et psychiatrique a été ordonnée, écrit Le Parisien.

    Toujours selon le quotidien, l'aide-soignante a été placée en garde à vue pour non-assistance à personne en danger.

    Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de l'Essonne. 

    «Il y a une enquête en cours et on ne peut rien déclarer. Nos pensées vont d'abord aux proches de la résidente», a réagi un porte-parole de la maison de retraite, contacté par l'AFP.

    Tags:
    décès, maison de retraite, Essonne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik