Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron et Vladimir Poutine

    Macron illustre sa vision de la Russie devant Poutine en citant du Dostoïevski

    © AFP 2019 ALEXEI DRUZHININ
    France
    URL courte
    Rencontre Poutine-Macron au fort de Brégançon (17)
    462345
    S'abonner

    En évoquant la place qu’occupe la Russie en Europe, devant Vladimir Poutine, Emmanuel Macron a cité librement un extrait tiré du roman de Fiodor Dostoïevski «L’Adolescent» qui parle de la différence entre les Russes avec les Français et les Allemands.

    Lors d’un point de presse conjoint avec Vladimir Poutine à Brégançon, Emmanuel Macron a fait appel à de nombreux écrivains russes de différentes époques, dont Vladimir Nabokov, Ivan Tourgueniev et Alexandre Soljenitsyne. Il a notamment cité le roman «L’Adolescent» de Fiodor Dostoïevski:

    «Un grand auteur russe, Dostoïevski, dans L’Adolescent, disait: "Le Russe avait cela de particulier par rapport à l’Allemand, au Français [...] qu’il était le plus Russe quand il était le plus Européen". En quelque sorte, son nationalisme était plus grand que lui-même et [...] devait embrasser le fait européen. Je crois profondément à cela», a déclaré le Président de la République.

    Emmanuel Macron a d’ailleurs affirmé lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine que la Russie était «européenne, très profondément»:

    «Nous croyons en cette Europe qui va de Lisbonne à Vladivostok», a-t-il estimé. «La Russie a toute sa place dans l'Europe des valeurs».

    Voici la citation intégrale et traduite du russe tirée du roman «L’Adolescent»:

    «Chaque Français peut servir non seulement sa chère France mais aussi l’humanité, uniquement à la condition de rester français au plus haut degré, il en est de même pour l’Anglais et pour l’Allemand. Seul le Russe, même à notre époque, c’est-à-dire bien avant que ne soit fait le bilan universel, a reçu déjà la capacité de devenir russe au plus haut degré, seulement quand précisément il est au plus haut degré européen. C’est notamment notre différence nationale la plus significative de tout le monde […]. En France je suis français, avec les Allemands – allemand, avec les Grecs anciens – grec, et par là même je suis un vrai Russe et suis au plus haut degré utile à la Russie car j’expose sa pensée primordiale.»

    Les rencontres entre Poutine et Macron

    Les chefs d'État se sont rencontrés le 19 août pour la neuvième fois depuis l’élection du Président de la République française. Leur première rencontre a eu lieu le 29 mai 2017 à Versailles. Vladimir Poutine a été le premier dirigeant étranger à se rendre en France après l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron, le 14 mai 2017.

    Dossier:
    Rencontre Poutine-Macron au fort de Brégançon (17)
    Tags:
    Fiodor Dostoïevski, fort de Brégançon, Emmanuel Macron, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik