France
URL courte
275711
S'abonner

Selon Marine Le Pen, le ministre français de l'Intérieur a non seulement «piétiné l’avis des Français», mais a aussi «cédé au chantage émotionnel des ONG pro-migrants» en acceptant d’accueillir en France dans les prochains jours 150 personnes se trouvant à bord du navire Ocean Viking.

En réaction à la décision de la France d’accueillir dans les prochains jours 150 personnes qui se trouvent à bord du navire Ocean Viking, Marine Le Pen s’est lancée danse une critique acerbe contre le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, l’accusant d’avoir «piétiné l’avis des Français» sur son compte Twitter.

Auparavant, suite à un accord européen trouvé pour faire débarquer et accueillir par six pays de l'Union européenne les 356 migrants qui se trouvent à bord du navire l’Ocean Viking, Christophe Castaner a annoncé que le pays accueillerait 150 des 356 migrants, soulignant que «la France maintient sa solidarité», trois jours après le débarquement en Italie du navire espagnol Open Arms, dont la France va recueillir 40 migrants.

L'Ocean Viking, bateau humanitaire de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF) parti le 4 août de Marseille.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Tags:
migrants, France, Marine Le Pen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook