Ecoutez Radio Sputnik
    Gendarme (image d'illustration)

    Un individu qui voulait tuer 80 policiers et gendarmes interpellé à Clermont-Ferrand

    © AFP 2019 JACQUES DEMARTHON
    France
    URL courte
    15611
    S'abonner

    À Clermont-Ferrand, les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation d’un homme qui voulait s’en prendre à 80 policiers et gendarmes. Les enquêteurs ont réussi à le trouver à son domicile grâce à un internaute qui avait annoncé avoir reçu de sa part une liste de 80 noms, sélectionnés au hasard comme futures cibles.

    À la suite d’un signalement fait par un internaute, un homme de 43 ans a été interpellé samedi à Clermont-Ferrand pour avoir dressé une liste de 80 policiers et gendarmes qu’il projetait de tuer, selon Le Parisien.

    L’internaute a alerté le 22 août les forces de l’ordre en expliquant que le quadragénaire en question lui avait envoyé une liste contenant 80 noms de policiers et gendarmes choisis au hasard sur LinkedIn et à qui il affirmait souhaiter la mort.

    Le domicile du suspect a été rapidement localisé par les gendarmes de la section de recherches de Clermont-Ferrand. L’homme a été interpellé samedi 24 août, mis en garde à vue puis écroué dimanche 25 août. Il était connu de la justice, ayant déjà été condamné à deux ans de prison avec sursis pour des menaces. 

    Cette interpellation a eu lieu sur fond de tensions en marge des manifestations dans les Pyrénées-Atlantiques, où se déroule le sommet du G7.

    Des heurts en marge du G7 à Biarritz

    Quelque 13.200 policiers et gendarmes ont été déployés dans la région de Biarritz dans le cadre du dispositif de sécurité du sommet du G7, par crainte de manifestations pouvant donner lieu à des violences. Ainsi, des affrontements entre des manifestants et la police ont été signalés durant ce week-end dans les Pyrénées-Atlantiques, les forces de l’ordre ayant fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau. Plusieurs interpellations et gardes à vue ont été par la suite signalées. Des policiers ont été blessés dans le cadre des heurts, selon la préfecture.

    Tags:
    France, gendarmes, policier, Clermont-Ferrand
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik