France
URL courte
23624
S'abonner

Dimanche 25 août, une jeune femme a été poignardée à mort à Toulouse. L’auteur présumé des faits, son conjoint, aurait tenté de mettre fin à ses jours et a été interpellé à son domicile.

Une jeune femme a été tuée de plusieurs coups de couteau à l’entrée d’un immeuble à Toulouse dimanche 25 août, a fait savoir La Dépêche du Midi, précisant que la victime avait reçu des coups «au visage, à la carotide et au thorax».

Son compagnon, qui habite dans l'immeuble, aurait tenté de mettre fin à ses jours et, gravement blessé, a été hospitalisé. Il a été interpellé, a indiqué pour sa part une source proche de l'enquête citée par l’AFP.

Probable féminicide suivi d'un suicide

Toujours selon La Dépêche du Midi, il s’agit d’une dispute au sein du couple. La victime aurait voulu quitter l’appartement de son compagnon et ce dernier s’y serait violemment opposé en la poignardant.

La jeune femme de 26 ans est décédée sur les lieux de l'agression.

C’est le 95e cas de féminicide conjugal depuis le début de l’année, a annoncé le collectif Féminicides par compagnon ou ex.

Le collectif vient d’ailleurs de recenser ce lundi 26 août un 96e cas de crime de ce genre. Un couple a été retrouvé inconscient dans une voiture à Fiennes, dans le Pas-de-Calais. La femme était décédée, morte étranglée, selon la radio locale Delta FM, et l’homme aurait tenté de mettre fin à ses jours en se tailladant les veines.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Tags:
Pas-de-Calais, La Dépêche du Midi, AFP, hôpital, interpellation, suicide, Toulouse, couple, féminicide
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook