Ecoutez Radio Sputnik
    une vitre brisée (image d'illustration)

    Une fête d’anniversaire se finit par une altercation sanglante en Charente-Maritime

    © CC0 / Free-Photos
    France
    URL courte
    2423
    S'abonner

    Trois personnes, dont un garçon de 12 ans, ont été blessées dans une rixe qui a éclaté sur le parking de la salle des fêtes de Rioux où se déroulait un anniversaire. La situation a été aggravée par la destruction d’une baie vitrée.

    Une fête d’anniversaire a été gâchée par un violent conflit qui s’est déroulé dans la nuit du samedi 31 août au dimanche 1er septembre à Rioux, dans le sud de la Charente-Maritime, annonce France Bleu.

    Comme l’indique le quotidien, vers trois heures du matin une rixe a éclaté sur le parking de la salle des fêtes où se déroulait l'anniversaire. Après la bagarre, l’un des participants a décidé de prendre sa voiture et de faire une marche arrière, sans que son acte ait été prouvé intentionnel pour l’instant. Pendant sa manœuvre, l’homme a percuté une baie vitrée qui a explosé.

    C’est à cause des éclats de verre que le garçon de 12 ans qui se trouvait dans la salle a été blessé.

    Les secours, venus sur place, l’ont pris en charge et l’ont hospitalisé à La Rochelle. Selon le quotidien, deux autres blessés, des hommes de 48 et 54 ans, ont été transportés à l’hôpital de Saintes.  

    Il n’est pas clair pour l’instant s’ils ont été blessés dans l’altercation ou par les éclats de verre.

    Les gendarmes ont arrêté le chauffeur du véhicule, lequel avait pris la fuite après l’incident. 

    Les enquêteurs vont déterminer les circonstances de la rixe.

    Lire aussi:

    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Miss Centre-Val de Loire se moque d’elle-même après le détournement viral d’une de ses photos
    Le Pentagone réagit aux menaces turques de fermer la base aérienne d’Incirlik
    Tags:
    secouristes, anniversaire, police, interpellation, blessés, bagarre, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik