France
URL courte
71614
S'abonner

Un automobiliste s’est retrouvé au milieu d’une voie ferrée lorsqu’un TGV a percuté sa voiture à 160 km/h. Le conducteur a été légèrement blessé, mais a réussi à sortir de sa voiture avant la collision, rapporte France Bleu.

Une histoire qui aurait pu virer au drame s’est produite samedi 31 août à Avessac, dans le département de la Loire-Atlantique. Une voiture s’est retrouvée sur la voie ferrée. Le conducteur, qui serait âgé de 60 ans environ, se serait trompé de route, croyant emprunter une «petite route de campagne», indique France Bleu.

Le conducteur, qui était seul à bord, est descendu de sa voiture juste avant l’arrivée du TGV, qui fonçait à 160 km/h. La voiture a été littéralement broyée. Après le choc, le train a poursuivi sa course sur 800 mètres avant de s’arrêter.

L’homme a été légèrement blessé par des éclats et a été transporté à l'hôpital de Redon.

Quant au TGV, il n'a pas pu ensuite poursuivre sa route jusqu’à Quimper, mais il a pu repartir jusqu’à la gare de Redon. Comme il s'agissait du dernier train de la journée, «à Redon, les 144 passagers sont montés à bord d’un autre TGV pour finir leur voyage jusqu’à Quimper, à 3h40 du matin», indique la SNCF. Les passagers qui se trouvaient à bord du train n’ont pas été blessés.

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Tags:
SNCF, TGV, Loire-Atlantique, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook